Dénomination : Site de l'ensemble scolaire Saint-Denys / Saint-Joseph
Siège social : 30-32 rue du moulin - 13160 - Châteaurenard
Tél ECOLE : 04 90 94 06 05 - Tél COLLEGE : 04 90 94 02 78
Site hébergé par : ovh.com
1837
Le 6 janvier 1837 M. Bonnifay, curé doyen de Châteaurenard, adressait à la révérente mère Castanier , première supérieure de la congrégation des soeurs de St-Joseph
aux Vans
(Ardèche), un courrier dans lequel il lui demandait deux soeurs pour l'école des filles.
La supérieure envoya Soeur St -Vincent (Rose Boisson) et Soeur St -Victor (Marie Balmelle).
Deux classes furent installées dans les combles de l'hôpital. Les religieuses enseignaient et aidaient Marguerite Guilherand à soigner les malades. Faute de bancs, les
enfants devaient porter chacun leurs chaises.
A 11 h et à 4 h, les chaises étaient entassées les unes sur les autres et la salle de classe se transformait en salle à manger.
Plus tard, on dut créer une autre classe, à la mairie qui était la maison Ricard dans la rue Jentelin.
Une troisième soeur arriva en 1839, ce fut Soeur Ste-Hélène (Sophie Costier ).
Une quatrième classe fut installée chez un particulier dans une remise, route d'Eyragues.
Quelques années après, l'hôpital et la mairie réclamèrent leurs salles.
Il fallut aménager un nouveau local dans une maison voisine de l'hôpital. Cette situation dura jusqu'en 1854.
La supérieure Soeur Ste-Hélène mourut du choléra au mois d’août.
Une nouvelle supérieure fut nommée : Soeur St -Antoine (Sophie Bertout).

1859
Le conseil municipal refusant toujours d'installer l'école dans des locaux convenables, Soeur St -Antoine achètera à ses frais le jardin de M. Deleuze a fin d'y faire construire
une nouvelle école.
L’'ensemble des frais s'élèvera à 23 066 francs. Sur l'emplacement du jardin de M.Deleuze, on fit construire : 3 belles classes, une cour fut aménagée, un réfectoire, un
salon, un parloir et au-dessus des classes un dortoir pour les pensionnaires.
Une chapelle fut élevée au nord de la bâtisse.
lle fut bénite le 21 décembre 1859, et Monseigneur Chalandon vint bénir la cloche de cette chapelle le 22 avril 1863.

1874
M Bastard curé doyen et M. Bontoux Maire de Châteaurenard, s'occupèrent activement de la création d'une salle d'asile d'enfants.
La supérieure Soeur St -Antoine se chargea encore des dépenses.
Elle acheta au prix de 4 000 francs deux maisons attenantes à l’établissement.
On aménagea au rez-de-chaussée 2 salles pour les petits enfants et au premier étage 2 autres pourles petites classes.

1884
Depuis le décès de Soeur St -Antoine, en octobre 1879, une nouvelle supérieure dirigeait l'école : Soeur St -Thomas (Hortense Joyeuse), qui fit construire un préau.

1889
LA LAÏCISATION
Le 1er octobre 1889 les deux directrices : Soeur St -Thomas, directrice de l'école primaire et Soeur Marie-Eudoxie, directrice de l'école maternelle reçurent l'arrêté
préfectoral les informant que les 2 écoles étaient confiées à un personnel laïque.
Le lendemain, un employé municipal et 4 gardes vinrent chercher le mobilier scolaire, qui servit à aménager l'école communale.
Mais l'école St -Joseph devait continuer à vivre en tant qu'école privée.
Les 2 directrices avaient reçu l'autorisation de l'Inspecteur d'Académie d'annexer au pensionnat une classe enfantine avec garderie.
Les 5 classes du primaire et les 2 classes de maternelle purent continuer à fonctionner.
Un nouveau matériel fut fourni à l'école grâce à des dons divers et à une collecte organisée par le curé Bastard.
Pour subsister, l'école dut demander à chaque élève une rétribution mensuelle de 1 francs 50.
M. le curé Chave donna 1200 francs par an à l'école.
Une baisse sensible des effectifs fut ressentie, puis peu à peu les effectifs recommencèrent à augmenter pour passer de 290 élèves en 1890 à 415 élèves en 1899.

1899
Le 1899 à décembre 1900, les locaux furent transformés, aménagés, modernisés.
En 1905, suite à la loi de séparation de l'église et de l’état, les religieuses eurent de grandes difficultés à enseigner.
Elles ne purent plus porter le costume, ni leur nom de religieuse.
Elles ne les reprendront que le 25 décembre 1940.

1963
Réaménagement du réfectoire, des cuisines, création du grand hall, nouvel accès aux classes du premier étage, installation de la chapelle au premier étage.

1971
Mixité : 5 garçons entrent en classe de 6ème.

1973
Achat du jardin Gaillardet, construction de nouvelles classes.

1976-77
Nouvelle extension, vestiaire, gymnase, classes.

1978
Création d'un laboratoire.

1986
Jardin d'enfant, fresque murale réalisée par M.Vilaplana.

1987
Création du self-service.

1990
C'est la fusion, entre le collège St -Joseph et l'école St -Denys; Il n'y aura désormais qu'un seul établissement. Arrivée du nouveau directeur du Collège et coordinateur du
groupe scolaire, Mr Jacques BOUCHET.
Arrivée du nouveau directeur de l'école primaire Mr DALVERNY.

1992
4 salles de classe sont construites dans le prolongement du gymnase. Un nouveau laboratoire est installé.

1994 :
Départ en retraite de Mr Jacques BOUCHET (directeur du collège pendant 4 ans), qui sera remplacé par Mr C.MARTIN

1994 à 2006
Réfection salles de classe, hall, couloirs 1er et 2ème étage,
Rénovation du C.D.I,
Rénovation du réfectoire,
Rénovation de la cuisine,
Création préau maternelle,
Rénovation préau collège,
Réfection classes maternelles,
Installation Internet dans le collège,

2007 à 2008
Installation Wifi (pour ordinateur 13)

2008
Construction d'un bâtiment de deux salles: permanence et salle de technologie

2009
Arrivée de Mr J.J AYME directeur du collège et coordinateur du groupe scolaire

2010
Achat terrain jouxtant le collège et la maison
Et depuis, chaque année des travaux d'embellissement et de maintenance sont réalisés pourle bien-être et le confort de tous


HISTORIQUE DE L'ENSEMBLE SCOLAIRE
lien
Ensemble scolaire d'enseignement catholique de CHÂTEAURENARD